Florian Petit, ITS Future : « créer pour de nouveaux challenges »

La jeune entreprise ITS Future mise sur une double activité numérique pour se faire connaître : le développement d'applications mobiles et du service. Florian Petit, cocréateur de la structure, raconte ce parcours entrepreneurial.   Pouvez-vous vous présenter

florian_petit_its-future

La jeune entreprise ITS Future mise sur une double activité numérique pour se faire connaître : le développement d’applications mobiles et du service. Florian Petit, cocréateur de la structure, raconte ce parcours entrepreneurial.

 

Pouvez-vous vous présenter ?
Florian Petit : diplômé de l’ENSISA, j’ai fais mes armes dans une ESN (entreprise de service numérique) pendant plus de 6 ans sur des projet de nouvelles technologies. Participant à de nombreux événements entrepreneur (en particulier avec Alsace Digitale), j’ai décidé de créer ma société pour relever de nouveau challenges.

 

De qui se compose ITS Future ? 
Florian Petit : Nous sommes 3 fondateurs issus de la même société, avec des parcours différents mais des ambitions communes. Après avoir expérimenté différents types de structures, nous nous sommes lancés dans l’aventure startup avec l’envie de créer un model d’entreprise correspondant mieux à nos valeurs. Notre objectif est d’allier l’expérience et le professionnalisme des ESN à un modèle agile.

 

Quel est votre domaine d’activité ?
Florian Petit : Notre entreprise se compose de deux parties distinctes : une offre de service et un projet de startup. Nous accompagnons les entreprises dans leurs démarches d’innovation, en participant dès la phase de conception et de définition du besoin puis en réalisant le projet. Nous sommes à même de réaliser tous types de projet allant du proptotypage (IOT, Proof of concept, MVP) à la refonte d’un système d’information (Intra/extranet) en passant par des applications mobiles (Android, iOS…).
À coté de cela, nous développons notre propre solution (en mode startup) de génération d’application mobile pour les professionnels du tourisme. Ces deux axes d’activité, pourtant antinomiques, sont complémentaires et nous permettent d’innover tout en gardant un certain pragmatisme.

 

 

Vos clients ont-ils des demandes spécifiques ?
Florian Petit : Au fil des projets que nous réalisons, nous avons fait un constat : les clients souhaitent de plus en plus avoir un interlocuteur unique. Il est dont important de s’entourer de partenaires afin de donner une solution globale. De notre côté, nous faisons partie d’un écosystème pouvant répondre à toutes les problématiques liées au numérique (design, développement, conseil, infrastructure, cloud, big data, électronique…). Cela nous permet d’être en phase avec le besoin et de maîtriser toute la chaîne.

 

Quelles sont vos prochaines actualités ?
Florian Petit : Comme dit précédemment, nous sommes entrain de développer un générateur d’application mobile pour les professionnels du tourisme, avec des fonctionnalités de parcours ludiques et de carte interactives, permettant aux touristes de visiter des lieux autrement et d’apprendre en s’amusant. Nous avons répondu à plusieurs appels à projet, vous risquez donc d’en entendre parler dans les prochains mois.

 

Une clé de réussite pour les entrepreneur(e)s ?
Florian Petit : Une des choses les plus importantes lors d’une création d’entreprise, si ce n’est la plus importante, est de bien s’entourer. Avoir des personnes compétentes et de confiance, avec qui avancer (que ce soit des partenaires, des associés, des fournisseurs, des sous-traitants). Il ne faut pas avoir peur de ne pas tout connaître : chacun son métier, il mieux déléguer certaines tâches pour se concentrer sur son propre métier que de tout vouloir faire (au risque de mal faire).

 

ITS Future / 6 rue de La Haye à Schiltigheim / Facebook / contact@its-future.com

lea.davy2@gmail.com

Journaliste à Entrepreneurs Alsace. Traqueuse de sujets. Startup lover. Mon ambition ? Réconcilier les lecteurs/lectrices avec l'économie et contribuer à faire vivre l'écosystème alsacien avec la team Entrepreneurs Alsace. Parce que l'éco, c'est avant tout des gens qui se bougent 24/24 (pas les parachutes dorés)

POST A COMMENT