Gastronomie en Alsace : un nouveau souffle ?

Pourquoi les chefs, jeunes en particulier, reviennent à une carte courte ? Pourquoi veulent-ils et elles tout faire maison, avec des produits frais, locaux et de saison, en dépit du temps que cela demande ?

Pourquoi les chefs, jeunes en particulier, reviennent à une carte courte ? Pourquoi veulent-ils et elles tout faire maison, avec des produits frais, locaux et de saison, en dépit du temps que cela demande ? Comment s’organisent-ils et elles pour assumer ce choix ? Est-il viable financièrement ? Voilà les questions que nous nous sommes posées en travaillant sur notre nouvelle série thématique sur les restaurateurs.

 

Mais avant cela, laissez moi vous raconter un peu les coulisses d’Entrepreneurs Alsace. En 2017, nous avons décidé de travailler sur des semaines thématiques composées de quatre articles. Le premier jour, un article d’analyse ouvre notre série. Puis 3 reportages ou interviews sont consacrés à des entrepreneur(e)s. Nous l’avons par exemple fait avec les entrepreneur(e)s des milieux populaires, en commençant par prendre du recul puis avec des portraits de Glaundiola Palushi, Natacha Campanale et Nicolas Meutelet et Marine Scheidegger.

 

Une nouvelle série sur la gastronomie en Alsace

Bref ! Pour cette série spéciale gastronomie, nous étions en train de chercher qui pourrait répondre à toutes ces questions dans notre article d’analyse. Quand, l’après midi même, bim ! Comme tombé du ciel, un article de Jean-Luc Fournier, directeur de la rédaction du magazine Or Norme, est publié. Celui-ci retranscrit une table ronde sur le dynamisme de Strasbourg… en matière de gastronomie.

 

Une longue analyse, très intéressante, avec les grands noms de la restauration alsacienne… Que demander de plus ? Même si l’angle n’est pas tout à fait le même, et que nous nous intéressons à l’Alsace dans son ensemble, nous vous invitons à lire l’article sur le site d’Or Norme. Pourquoi refaire ce qui a déjà été écrit ? 😉 autant partager le (très bon) travail des confrères.

 

Merci à Jean-Luc Fournier pour nous laisser partager cet article… Et retrouvez dès demain le portrait de notre première cheffe alsacienne.

lea.davy2@gmail.com

Journaliste à Entrepreneurs Alsace. Traqueuse de sujets. Startup lover. Mon ambition ? Réconcilier les lecteurs/lectrices avec l'économie et contribuer à faire vivre l'écosystème alsacien avec la team Entrepreneurs Alsace. Parce que l'éco, c'est avant tout des gens qui se bougent 24/24 (pas les parachutes dorés)

POST A COMMENT