Abitio, pour un nouveau départ avec une serial entrepreneuse

Lorsqu’on écoute Myriame Honnay raconter son parcours et l’aventure Abitio (International Family Office) on a l’impression d’être dans un film. On navigue entre Lost in translation, Stupeur et tremblements et Taken. Pourtant, point de cinéma

Lorsqu’on écoute Myriame Honnay raconter son parcours et l’aventure Abitio (International Family Office) on a l’impression d’être dans un film. On navigue entre Lost in translation, Stupeur et tremblements et Taken. Pourtant, point de cinéma dans cette entreprise : Abitio est un cabinet conseil en stratégie et accompagnement en mobilité internationale.

 

Abitio : au départ, l’idée d’une serial entrepreneuse

Depuis toujours, l’entrepreneuriat constitue l’ADN de Myriame Honnay. Toute petite déjà, elle entrainait ses camarades de jeux dans des opérations commerciales (improbables) de porte en porte dans le voisinage pour vendre … des os de lapin (à 10 francs pièce, une affaire). Plus tard, elle financera une partie de ses études en Finlande en vendant à domicile des gâteaux fraîchement préparés par ses soins. Energie et ingéniosité, le tout en répondant aux envies de gourmandise des habitants de Haguenau, c’est tout Myriame Honnay !

 

Mais présenter Myriame Honnay comme ça serait réducteur. Après un parcours de formation au cours duquel elle se spécialise en économie et en finance, elle devient consultante pour Deloitte et expérimente la situation d’expatriée. Elle va poursuivre son activité durant quelques années tout en cultivant son intérêt pour le voyage. Et c’est en croisant ses expériences à l’international avec ses voyages que va germer l’idée d’Abitio.

 

Aujourd’hui, en parallèle à l’aventure Abitio, Myriame Honnay mène des conférences sur le Myanmar et contribue à l’entreprise familiale de commercialisation de produits cosmétiques bio (à découvrir au printemps prochain).

 

Abitio : accompagner la mobilité internationale et les démarches d’expatriation

Le projet est né au moment où la crise économique a touché l’Irlande et a conduit à un mouvement d’expatriation, mettant alors en évidence l’importance de préparer en amont ces questions pour éviter le scénario de Stupeur et tremblements. La société Abitio a été créée pour répondre à cette situation de crise mais aussi pour répondre au besoin de développement à l’international des PME et des entreprises de taille intermédiaire. Abitio a des bureaux à Paris, à Strasbourg, au Luxembourg et un bureau de représentation à Yangon.

 

Avec Abitio, les entreprises trouvent une réponse globale aux questions se posant dans un tel processus : un accompagnement fiscal, social et juridique, une assistance au recrutement du candidat, des solutions pour l’installation du futur expatrié (déménagement, relocation par exemple) et sa sécurité dans certaine zone du globe. 7 collaborateurs, dont les champs d’expertise couvrent la mobilité et la stratégie internationales, les RH, l’interculturalité, la sûreté et la sécurité, avec un réseau de 900 professionnels à travers le monde constituent au quotidien un guichet unique pour les entreprises désireuses de mettre en place ces projets.

 

Des réponses construites sur-mesure à partir du projet des entreprises accompagnées et qui passent notamment par des actions de formation des collaborateurs et de leur conjoint pour éviter les échecs d’intégration et leur offrir une stabilité personnelle. Etre motivé au départ ne suffit pas : encore faut-il avoir les clés pour comprendre la culture du pays dans lequel l’expatrié va travailler et trouver les réponses aux questions du quotidien (quelle activité pour mon conjoint ? où scolariser mes enfants ?).

Abitio, un nouveau départ vers la Birmanie

Mais Abitio, c’est aussi des services d’implantation des entreprises en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et en particulier en Birmanie. Myriame Honnay a beaucoup voyagé et la Birmanie s’est imposée comme une évidence. Abitio est née en même temps que le Myanmar s’ouvrait.

 

Depuis 2011, date des premières élections démocratiques, la Birmanie vit une évolution économique sans précédent, faisant désormais de ce pays « The place to be » pour les entreprises en quête d’opportunités de développement. Le Myanmar, dont la situation politique se stabilise, présente de nombreux atouts. Au-delà du potentiel touristique, de réels besoins existent en termes de formation des personnels birmans, d’infrastructures (eau, électricité, transports, écoles, hôpitaux) ainsi qu’en conseil et formation de la population pour réussir le développement du pays.

 

Depuis plusieurs années maintenant, Myriame Honnay s’est imprégnée de la culture du Myanmar et a construit son réseau de partenaires locaux pour permettre l’implantation d’entreprises dans ce territoire en devenir. Sur place, elle est « les yeux et les mains » des entreprises occidentales accompagnées par Abitio et travaille à la mise en place de relations économiques dans le cadre d’un développement responsable. En 2016, Abitio a accompagné 5 projets d’implantation en Birmanie et prépare actuellement l’exportation de vins français.

 

Tisser des liens, construire des ponts entre des territoires, faire de l’expatriation une intégration réussie, promouvoir la Birmanie comme champ des possibles à construire avec les entreprises… Un scénario que Myriame Honnay et ses collaborateurs d’Abitio écrivent au quotidien pour que chaque départ soit une opportunité et que l’ailleurs rime avec développement réussi pour les entrepreneurs.

 

Info de dernière minute!

A suivre sur les réseaux sociaux : By the Window. Myriame Honnay est actuellement en Birmanie. Chaque jour, elle ouvre une nouvelle fenêtre photographique et nous fait partager le quotidien birman.

 

Abitio / Facebook /

 

benedictebach.bb@gmail.com

Journaliste en herbe à Entrepreneurs Alsace. Tombée dans la marmite des mots, j'avance les yeux et les oreilles grands ouverts. Ma potion magique? La découverte des idées, des projets, des personnes qui les portent pour raconter le monde, tisser des liens, construire des ponts et contribuer à la vie de l'"éco-système" alsacien.

POST A COMMENT