Annick Rudolf, Réseau Entreprendre : « un double accompagnement »

Le Réseau Entreprendre Alsace  aide les créateurs ou repreneurs d'entreprise sur l'aspect financier (prêt à taux zéro) et technique (accompagnement avec un chef d'entreprise expérimenté). Annick Rudolf, président de l'antenne d'Alsace, nous explique son fonctionnement.   Comment fonctionne

annick_rudlof_reseau_entreprendre_alsace

Le Réseau Entreprendre Alsace  aide les créateurs ou repreneurs d’entreprise sur l’aspect financier (prêt à taux zéro) et technique (accompagnement avec un chef d’entreprise expérimenté). Annick Rudolf, président de l’antenne d’Alsace, nous explique son fonctionnement.

 

Comment fonctionne l’accompagnement du Réseau Entreprendre ? 
Annick Rudolf : Le Réseau Entreprendre est né en 1986 à Roubaix. Il a été créé par André Mulliez qui souhaitait, par le biais d’un mécanisme innovant, aider les jeunes entrepreneurs à créer ou reprendre une entreprise. Dans ce but, il a lancé l’idée d’un double accompagnement humain et financier à toute personne qui avait un projet créateur d’emplois.

 

Au terme d’un parcours de validation, chaque lauréat soutenu par Réseau Entreprendre reçoit un prêt d’honneur à taux zéro de 10 à 50.000€, ainsi qu’un accompagnement individuel et collectif gratuit de 2 ans. Chaque jeune chef d’entreprise est accompagné par un dirigeant expérimenté, qui l’aide et le conseille dans le développement de sa société. La méthode a fait ses preuves puisque le taux de pérennité à 5 ans des entreprises est de 92%.

 

L’idée fonctionne tellement bien que le réseau a créé des dizaines d’associations dans toutes les régions de France, puis à l’étranger. En 30 ans, il est passé d’une dizaine de fondateurs à 13.000 membres. L’Alsace compte 152 chefs d’entreprises sont bénévoles.

 

 

L’accompagnement, tant individuel que collectif, dure 2 ans : le lauréat voit son accompagnateur tous les mois, pour parler de son activité. En parallèle, il fait partie d’une promotion de jeunes entrepreneurs qui se retrouvent tous les mois pour échanger sur un thème lié à l’entrepreneuriat.

 

Pouvoir parler de ses problèmes à un public neutre et bienveillant est très utile aux lauréats. S’instruire et échanger sur des thématiques entrepreneuriales est également très apprécié.

 

Quelles entrepreneur(e)s le Réseau Entreprendre a-t-il accompagné ?
Annick Rudolf : nous avons suivi Julien Lavault (FizzUp), Walter Mendes (Net Concept), Jacques Gargowitsch (FS Group), Pierre Andre (Geco), Stéphanette Englaro (In’Air Solutions)…

 

Parmi nos derniers lauréats, nous avons Matthieu Gru, créateur du tapis de courses non motorisés à Strasbourg (société Sprintbok). Ce tapis est une première en France, il a été inauguré par Manuel Valls à la Foire Européenne et a reçu la médaille d’or du concours Lépine. Nous accompagnons aussi Nicolas Berthelot, repreneur de l’entreprise DEYA à Ostwald (prestations audiovisuelles), Mégane Sabatier, créatrice du 1er karting électrique indoor du Grand Est et Perrine Hilbere, qui a repris de la société familiale Les Confitures du Climont à Ranrupt.

 

La rentrée est synonyme de reprise des activités : le stammtisch mensuel, une visite d’usine, plusieurs soirées conviviales, l’étude de nombreux dossiers, etc.

 

À quelles difficultés sont confrontés les porteurs de projets ? 
Annick Rudolf : Trouver des financements n’est effectivement pas simple. Dans un contexte de crise, les financeurs sont toujours plus prudents et l’innovation peut parfois faire peur… Le Post-Mortem du Studio Pix, développeur alsacien de jeux éducatifs, explique très bien la difficulté entre trouver des fonds et aborder son marché « juste à temps ».

 

Une autre difficulté est la relative solitude dans laquelle travaillent les jeunes entrepreneurs. De ce fait, avoir des contacts utiles et réguliers avec un réseau d’entrepreneurs expérimentés leur fait le plus grand bien !

 

Réseau Entreprendre / 10 rue de Cigognes à Entzheim / 03 88 59 03 29

lea.davy2@gmail.com

Journaliste à Entrepreneurs Alsace. Traqueuse de sujets. Startup lover. Mon ambition ? Réconcilier les lecteurs/lectrices avec l'économie et contribuer à faire vivre l'écosystème alsacien avec la team Entrepreneurs Alsace. Parce que l'éco, c'est avant tout des gens qui se bougent 24/24 (pas les parachutes dorés)

POST A COMMENT