Audrey Bourdon, Elevarya : « une seule plateforme pour l’e-sport »

Nouvelle membre de l'équipe organisatrice des Apéros Entrepreneurs Mulhouse, Audrey Bourdon s'investit également dans une startup liée à l'e-sport, née lors du Startup Weekend de Mulhouse, Elevarya. Elle a pour but de créer un réseau

audrey_braun_entrepreneurs_alsace

Nouvelle membre de l’équipe organisatrice des Apéros Entrepreneurs Mulhouse, Audrey Bourdon s’investit également dans une startup liée à l’e-sport, née lors du Startup Weekend de Mulhouse, Elevarya. Elle a pour but de créer un réseau social autour de l’e-sport.

 

Peux-tu présenter ton parcours professionnel ?
Audrey Bourdon : j’ai eu des expériences de courte durée dans de nombreuses structures. J’ai ainsi été agent administratif à la CPAM, conseillère clientèle à La Poste, assistante de projets culturels à l’association Elektramusic et assistante de communication au Crous de Strasbourg. Toutes ces expériences ont permis de m’enrichir et de devenir qui je suis aujourd’hui !

 

Aujourd’hui, vous vous impliquez au sein d’Elevarya…
Audrey Bourdon : Elevarya est né lors des Startup weekend Mulhouse en mai 2017. Pendant tout le week-end, huit cerveaux ont tourné à plein régime pour pouvoir présenter devant un jury un modèle réaliste en 5 minutes. Le projet a attiré l’œil du jury et a décroché un prix spécial : « Coup de cœur du jury ». A la suite de ce week-end, les 5 hommes de l’équipe actuelle ont continué l’aventure. Et en juillet, une petite touche féminine a rejoins l’équipe (Myriam et moi-même).

 

Comment Elevarya devrait fonctionner ?
Audrey Bourdon : Nous souhaitons créer un réseau social avec des fonctionnalités classiques (profil, CV, coordonnées, groupes d’amis…) mais y ajouter des fonctionnalités propres au e-sport (statistiques de jeux, palmarès, channels de conversation orales…). Notre ambition est que cette plateforme devienne le lieu principal d’interaction entre les différents acteurs du e-sport, tout en permettant à n’importe quel membre d’utiliser cet outil comme un véritable tremplin pour le recrutement.

 

Quel est votre objectif ?
Audrey Bourdon : Nous souhaitons centraliser l’ensemble des acteurs (passionnés et professionnels) de l’e-sport sur une seule et même plateforme.

 

Un petit mot sur le reste de l’équipe d’Elevarya ?
Audrey Bourdon : Notre team se compose de 7 personnes :
Alban Jamesse, le bouclier de défense et d’armement tactique. Il n’hésitera pas à utiliser tous les moyens nécessaires de son arsenal pour présenter et vendre le projet,

 

Myriam Muesser : véritable stratège de guerre, elle manipule avec subtilité tous les outils de communication pour faire connaître Elevarya sur la toile,

 

Benjamin Naegelin : il est le maître de cérémonie de l’équipe. Son recul et sa capacité d’analyse permettent de garder le bon cap et d’assurer la pérennité du projet,

 

Rayad Bouchouit : le scribe ! Un des postes le moins facile et moins aimé de tous mais cruellement indispensable,

 

Morgan Jourdin : le Rangers du projet (ou MacGyver du web), c’est le chef d’orchestre de notre équipe. Il anime les réunions, coordonne l’ensemble des personnalités et apporte son savoir de technicien web,

 

Wilfried Eve : La folie s’empare souvent de lui et heureusement car il ne pourrait pas réaliser ces designs époustouflants causés par son mode Berserk.

lea.davy2@gmail.com

Journaliste à Entrepreneurs Alsace. Traqueuse de sujets. Startup lover. Mon ambition ? Réconcilier les lecteurs/lectrices avec l'économie et contribuer à faire vivre l'écosystème alsacien avec la team Entrepreneurs Alsace. Parce que l'éco, c'est avant tout des gens qui se bougent 24/24 (pas les parachutes dorés)

POST A COMMENT