Bénédicte Bach, A l’image des mots : « tisser des liens »

Après 15 ans passés dans l'insertion sociale, Bénédicte Bach s'est reconvertie dans l'écriture et la photo en créant A l'image des mots

Après 15 ans passés dans l’insertion sociale, Bénédicte Bach s’est reconvertie dans l’écriture et la photo en créant A l’image des mots… Et elle a rejoint l’équipe Entrepreneurs Alsace. Elle se présente.

 

Quel est ton parcours ?
Bénédicte Bach : Avant de fonder A l’image des mots, j’ai travaillé pendant 15 ans dans le domaine de l’insertion sociale et professionnelle – une orientation dans la suite presque logique de mon parcours de formation (maîtrise en Droit et en Science Politique et DESS Pratiques Sociales de L’insertion).

 

L’insertion socioprofessionnelle est un domaine dans lequel je me suis réellement épanouie et sentie utile. A la fois en accompagnant des personnes de tous âges et tous horizons dans leur parcours, mais aussi en travaillant directement au montage de projets et en manageant les équipes de conseillers. Mon job ? Tisser des liens entre entreprises, futurs salariés et partenaires institutionnels

 

Pourquoi as-tu décidé de te lancer en free-lance avec A l’image des mots ?
Bénédicte Bach : Après 15 ans dans l’insertion, j’avais besoin de prendre un peu de distance avec cette activité : je sentais la routine me guetter ! J’ai besoin de découvrir et d’apprendre en permanence pour me nourrir. Et l’écriture a toujours été un élément fondamental : c’est une part de mon ADN.

 

J’avais très envie aussi d’être à la manœuvre et de devenir le capitaine de mon navire, de pouvoir proposer un projet original tout en ayant une plus grande liberté d’action et la responsabilité directe de mon activité. Alors j’ai franchi le pas et c’est comme ça qu’est née A l’image des mots.

 

Que proposes-tu et pour qui ?
Bénédicte Bach : Mon offre est protéiforme même si le cœur de mon activité se concentre autour du rédactionnel. Je travaille en B2B pour les entreprises qui ont besoin de contenu quelle qu’en soit la forme (site web, communication papier, un discours, un article…).

 

Peu importe la forme dès lors qu’il s’agit de rédactionnel. En parallèle, je développe une autre approche de l’écriture, sous l’angle de la formation mais surtout du plaisir d’écrire avec des ateliers d’écriture. Ces ateliers sont ouverts à tous et peuvent être réalisés tant dans le cadre socio-culturel que celui de la formation avec le travail des écrits professionnels notamment.

 

Tu as aussi une passion pour la photo…
Bénédicte Bach : La photo est arrivée dans ma vie à un moment où mon écriture était un peu en panne. La découverte de ce média a été une vraie soupape pour pouvoir continuer à m’exprimer. Et puis les mots sont revenus.

 

Aujourd’hui, je poursuis le travail d’exploration photographique et j’articule les images avec les mots. Les deux sont réellement complémentaires et décuplent le potentiel de création. Je pratique la photo dans une démarche de recherche artistique personnelle mais aussi de façon plus conventionnelle, en réalisant des reportages photos pour les entreprises.

 

Que fais-tu chez Entrepreneurs Alsace ?
Bénédicte Bach : Je viens renforcer l’équipe de rédac’ ! Mes stylos sont affutés et je suis prête à alimenter les pitchs, les portraits et plein d’autres articles encore. J’arrive avec une réserve d’idées et de l’énergie et je suis ravie de rejoindre cette équipe un peu folle et ultra dynamique ! N’y voyez là aucune flagornerie de ma part, c’est objectif et factuel ! Et puis j’aimerais aussi, dans quelques temps, pouvoir glisser la voix des Entrepreneurs Alsace dans vos oreilles. Alors, stay tuned…

 

Autre chose à ajouter qui te semble important pour que les gens comprennent bien qui tu es ?
Bénédicte Bach : Je suis curieuse du monde qui m’entoure et convaincue que nous avons toujours intérêt à considérer l’autre comme une ressource potentielle : l’échange est une richesse. Et puis, ma spécialité, c’est tisser des liens entre des univers différents, entre des acteurs de mondes opposés.

 

Une de mes obsessions, c’est toute la question de la place de l’art et de son intégration dans le quotidien, y compris dans l’univers de l’Entreprise qui semble pourtant aux antipodes mais avec lequel je sais qu’il y a des ponts à construire. Ne serait-ce que pour ajouter, sans excès de naïveté, une pincée de poésie dans la frénésie de la vie.

 

Bénédicte Bach / A l’image des mots / Facebook

lea.davy2@gmail.com

Journaliste à Entrepreneurs Alsace. Traqueuse de sujets. Startup lover. Mon ambition ? Réconcilier les lecteurs/lectrices avec l'économie et contribuer à faire vivre l'écosystème alsacien avec la team Entrepreneurs Alsace. Parce que l'éco, c'est avant tout des gens qui se bougent 24/24 (pas les parachutes dorés)

POST A COMMENT