Les Bonbons de Mamie : retrouvez la douceur de l’enfance

"Je vous ai apporté des bonbons, parce que les fleurs, c'est périssable ! Puis les bonbons c'est tellement bon !" comme le chantait Brel. Lorsqu'on pénètre dans l'antre de Mamie,  c'est un peu comme si

presentation-mamie

« Je vous ai apporté des bonbons, parce que les fleurs, c’est périssable ! Puis les bonbons c’est tellement bon ! » comme le chantait Brel. Lorsqu’on pénètre dans l’antre de Mamie,  c’est un peu comme si on entrait dans la caverne d’Ali Baba. Des roudoudous, des tranches d’agrumes, des cachous, des chocolats Malakoff, des violettes, des berlingots, des sucettes Pierrot gourmand… il y a des bonbons partout. Et tout à coup, en listant ces confiseries d’un autre temps, ce sont plein de souvenirs qui resurgissent.

 

Mais qui se cache derrière Mamie? Qui est cette marchande de douceur?

Mamie, c’est Catherine Michalak, une jeune grand-mère pétillante au sourire contagieux. Catherine Michalak est une jeune entrepreneur mais qui est loin d’être une novice dans le secteur de la vente. Avant de nous faire rêver avec des bonbons vintages, Catherine Michalak nous a ouvert les yeux sur le monde en vendant des lunettes pendant 30 ans après avoir fait une courte escale comme vendeuse en pâtisserie. La vente et le conseil client font partie de l’ADN de Mamie. Et ses parents – son père, comptable et sa mère, première vendeuse en charcuterie – le lui avaient prédit: « De toute façon, tu vas finir vendeuse! ».

 

Seulement voilà, au bout de 30 ans dans l’optique, Mamie a révisé son point de vue professionnel. Les règles du jeu avaient changé et son espace de liberté dans le conseil fortement réduit avec les contraintes posées par les mutuelles. Alors Mamie est partie : elle a quitté la boutique.

 

Dans l’optique des bonbons vintages.

C’est là que démarre la magie de l’histoire, la rencontre avec un produit: le bonbon vintage et les rencontres avec les bonnes personnes, tout au long du parcours de création de sa petite entreprise. C’est en accompagnant son fils à Lyon que Mamie, au hasard de ses pérégrinations dans la ville, découvre un magasin de confiseries à l’ancienne Violette & Berlingot. Et là, c’est à la fois un coup de foudre pour ces bonbonnes aux couleurs acidulées et une révélation pour la suite de son parcours.

 

« Quand je suis rentrée dans ce magasin, je suis retombée en enfance. Et ça a été la révélation : c’est ce que je voulais faire. Vendre des bonbons. »

A son retour à Strasbourg, Mamie, encouragée par ses enfants, se lance dans l’aventure et collecte toutes les données pour ouvrir son magasin de bonbons à l’ancienne. Une étape au cours de laquelle elle croise un certain nombre de personnes (une conseillère Pôle Emploi, un comptable notamment) qui vont l’aiguiller et l’accompagner pendant la phase de montage du projet. « J’ai eu beaucoup de chance : tout au long de mon parcours, j’ai rencontré les bonnes personnes au bon moment. »

 

Les bonbons de Mamie, le paradis des bonbons vintages.

Aujourd’hui, Mamie vend des bonbons vintages. Je tiens à vous rassurer tout de suite : les bonbons vintages, ce sont les bonbons d’autrefois mais fabriqués aujourd’hui! Vous vous souvenez? Les bâtons de réglisse, les tablettes de zan, les berlingots, les candy cannes … Toutes ces couleurs, ces souvenirs qui reviennent instantanément à l’évocation de ces bonbons.

 

Mamie avait d’abord imaginé accueillir ses clients dans une confiserie gourmande et colorée. Mais elle a finalement opté pour une autre solution : une confiserie, en centre-ville, ça coûte bonbon! Alors aujourd’hui, Mamie propose ses bonbons vintages sur Internet (Les bonbons de Mamie sont sur Facebook, un site est en préparation) et également sur les différents salons de la région, lors d’afterworks ou de marchés de Noël. Mamie propose aussi ses bonbons aux comités d’entreprise. Et bientôt, Mamie vous accueillera en petit groupe pour vous présenter ses bonbons en toute convivialité. Elle lancera les invitations via Facebook.

 

Et si les bonbons vous ont donné envie, Mamie a d’autres douceurs à vous faire découvrir! Sur son stand, vous trouverez aussi des sirops et des confitures aux parfums parfois surprenants (cramaillote, ortie, bouillon blanc) mais toujours bio. Mamie se fournit localement aux Jardins des Hauts de Salm pour les confitures et aux Sirops de Didier.

 

Vous pourrez retrouver Mamie et ses bonbons, ses sirops et ses confitures le 12 avril au Pavillon M. Vous y trouverez plein d’idées originales pour préparer les gourmandises de Pâques.

Plus d’info : Les bonbons de Mamie

 

 

benedictebach.bb@gmail.com

Journaliste en herbe à Entrepreneurs Alsace. Tombée dans la marmite des mots, j'avance les yeux et les oreilles grands ouverts. Ma potion magique? La découverte des idées, des projets, des personnes qui les portent pour raconter le monde, tisser des liens, construire des ponts et contribuer à la vie de l'"éco-système" alsacien.

POST A COMMENT