Bougeons nos boîtes aide les entrepreneur(e)s des quartiers sensibles

Une nouvelle association née en mars 2016 à Strasbourg : Bougeons nos boîtes accompagne les créateurs d’entreprises installées à Hautepierre, à l'Elsau, au Port du Rhin, au Neuhof…   Une onglerie, une menuiserie, un salon d’esthétique, une

Thiviya Ramaratnam, accompagnée par Bougeons nos boîtes, a créé Sahana Mode, boutique de vêtements indiens DR

Une nouvelle association née en mars 2016 à Strasbourg : Bougeons nos boîtes accompagne les créateurs d’entreprises installées à Hautepierre, à l’Elsau, au Port du Rhin, au Neuhof…

 

Une onglerie, une menuiserie, un salon d’esthétique, une boutique de vêtements indiens, une société d’aide à la personne et un site pour mettre en relation parents et nounous. Le point commun entre ces jeunes entreprises ? Toutes ont été créées par des entrepreneur(e)s des quartiers prioritaires de la ville (1) de Strasbourg. Et toutes sont suivies par Bougeons nos boîtes depuis mars 2016, date de création de l’association.

 

Bougeons nos boîtes à Strasbourg

 

« Pour aider ces entrepreneur(e)s à grandir ou pérenniser leur activité, nous organisons des ateliers de formations et de conseils. Leur thématique varie selon les besoins : par exemple, les jeunes entreprises suivies sont très demandeuses de techniques de communication (référencement, site web, réseaux sociaux…). Nous abordons toujours les choses de manière très pratique », relate Michel Rietsch.

 

Une aide aux entrepreneur(e)s des quartiers prioritaires

Michel Rietsch, spécialiste de la rédaction et de la communication a rejoint le projet impulsé par Isabelle Rivot, gérante du cabinet de formation et de management Alto conseil, et Christine Laemmel, professionnelle du marketing. Chacun intervient selon son domaine de prédilection.

 

Bougeons nos boîtes, né d’un appel à projet de l’Eurométropole de Strasbourg, n’apporte pas d’aide financière. « Mais nous pouvons accompagner les entrepreneur(e)s suivi(e)s pour monter les dossiers auprès des banques, de l’Adie, notre partenaire, ou de plateformes de crowdfunding », ajoute Michel Rietsch.

 

L’objectif de Bougeons nos boîtes : suivre 50 jeunes pousses des quartiers prioritaires de la ville pour sa première année d’existence.

 

(1) Les quartiers prioritaires de la ville (QPV) à Strasbourg et dans l’Eurométropole : Ampère, Cité De L’Ill, Cronenbourg, Elsau, Guirbaden, Hautepierre, Hohberg, Koenigshoffen-Est, Laiterie, Libermann, Marais, Molkenbronn, Murhof, Neuhof – Meinau, Port Du Rhin, Quartier Prioritaire De Lingolsheim, Quartiers Ouest, Spach

lea.davy2@gmail.com

Journaliste à Entrepreneurs Alsace. Traqueuse de sujets. Startup lover. Mon ambition ? Réconcilier les lecteurs/lectrices avec l'économie et contribuer à faire vivre l'écosystème alsacien avec la team Entrepreneurs Alsace. Parce que l'éco, c'est avant tout des gens qui se bougent 24/24 (pas les parachutes dorés)

POST A COMMENT