C.-E. Pelletier, avocat d’affaires : « La confiance des clients »

Charles-Edouard Pelletier, avocat en droit des affaires à Strasbourg et en Alsace, défend les chefs d'entreprises pour leurs litiges professionnels comme personnels. Un avantage et une originalité pour lui et ses clients.   Quelle est la spécialité

Charles-Edouard Pelletier, avocat en droit des affaires à Strasbourg et en Alsace, défend les chefs d’entreprises pour leurs litiges professionnels comme personnels. Un avantage et une originalité pour lui et ses clients.

 

Quelle est la spécialité de votre cabinet d’avocat ?
Charles-Edouard Pelletier : L’avocat spécialiste est un avocat qui concentre son activité sur un domaine spécifique et passe un diplôme de spécialité. Ma démarche est exactement contraire à celle-là ! Je suis titulaire d’un Master II en droit des affaires et, ayant débuté dans un cabinet exclusivement orienté vers le droit des affaires, j’ai préféré avoir une activité plus généraliste.

 

En effet, je me décris généralement comme l’avocat de l’entreprise et du chef d’entreprise, c’est-à-dire que mon client est au départ l’entreprise. Je vais intervenir dans tous les difficultés juridiques rencontrées par les entreprises (bail commercial, cession de fonds de commerce, création de société, cession de parts ou d’actions, les conditions générales de vente, le contentieux commercial, …). Puis le chef d’entreprise va me confier des dossiers liés à sa vie privée (son divorce, sa succession, ses problèmes de voisinage, de construction, de droit bancaire…).

 

C’est le caractère complémentaire de ces deux pans de mon activité qui me permettent de trouver dans l’exercice de mon métier le plein épanouissement professionnel que je ressens actuellement.

 

Dans quels sortes de conflits intervenez-vous le plus souvent, comme avocat d’affaires ?
Charles-Edouard Pelletier : S’agissant des litiges, le contentieux commercial reste le contentieux prédominant, même si tous mes clients divorcent un jour ou l’autre… Énormément de procès pourraient être évités ou des contentieux naissants facilités par la rédaction préalable de conditions générales et particulières encadrant les relations entre les parties. Il convient de se faire assister par son avocat en amont afin de prévenir tout contentieux.

 

N’est-ce pas compliqué de défendre à la fois particuliers et entreprises ?
Charles-Edouard Pelletier : Au contraire, c’est plus simple, car j’ai la pleine confiance de mon client au travers de nos échanges croisés entre sphère professionnelle et privée. La confiance est essentielle à la bonne relation entre le client et son avocat.

 

Quelle est la prochaine étape pour votre cabinet ?
Charles-Edouard Pelletier : Grandir, bien sûr, et ajouter peut-être un collaborateur au cabinet afin de me permettre de dégager du temps.

 

Êtes-vous impliqué dans d’autres structures à Strasbourg ?
Charles-Edouard Pelletier : Je termine actuellement mon mandat de Président du BNI Brasseurs d’affaires. Ce réseau se réunit tous les mardis matins à Mittelhausbergen et cela m’a demandé beaucoup de temps. Je suis actuellement candidat au Conseil de l’Ordre des avocats de Strasbourg, auquel j’ai déjà participé en qualité de représentant du jeune barreau.

 

Comment se traduit la particularité du droit local alsacien pour un avocat en droit des affaires ?
Nous travaillons sur des problèmes plus spécifiques, pour la procédure de liquidation personnelle, les particularités liées au Livre foncier ou à certaines spécificités de droit du travail. Autre exemple : il n’y a pas de Tribunal de commerce à Strasbourg. C’est la raison pour laquelle les avocats strasbourgeois sont souvent sollicités, parallèlement aux grands cabinets parisiens, afin d’éviter toute difficulté procédurale.

 

Charles-Edouard Pelletier / 68 avenue des Vosges à Strasbourg / www.pelletier-avocat.fr / Tél : 03 88 24 00 04

lea.davy2@gmail.com

Journaliste à Entrepreneurs Alsace. Traqueuse de sujets. Startup lover. Mon ambition ? Réconcilier les lecteurs/lectrices avec l'économie et contribuer à faire vivre l'écosystème alsacien avec la team Entrepreneurs Alsace. Parce que l'éco, c'est avant tout des gens qui se bougent 24/24 (pas les parachutes dorés)

POST A COMMENT