Jack Typhus, blog Kapoué : « les gens qui font la richesse de Strasbourg »

Jack Typhus, créateur du blog Kapoué, publie depuis 6 ans des tests de restaurants et de commerces ou dresse le portrait de Strasbourgeois. Il revient sur l'histoire de son blog, ses motivations et ses rôles

jack_typhus_blog_kapoue_strasbourg

Jack Typhus, créateur du blog Kapoué, publie depuis 6 ans des tests de restaurants et de commerces ou dresse le portrait de Strasbourgeois. Il revient sur l’histoire de son blog, ses motivations et ses rôles de figurant au cinéma.

 

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, peux-tu te présenter ?
Jack Typhus : Je m’appelle Julien, mais on me trouve sur la toile avec le pseudo @JackTyphus. Trentenaire strasbourgeois, je bosse dans le domaine de la publicité dans le premier média d’Alsace.

 

De quoi parles-tu sur ton blog ?
Jack Typhus :  Le fil rouge de mon blog est Strasbourg, ma ville (chérie) d’adoption : j’y parle de bons plans, des actus… J’y teste les nouveaux endroits ou activités (notamment les restaurants, car je suis gourmand : mea culpa !) mais je parle aussi des projets en cours et des gens qui font la ville à travers des portraits.

 

Pourquoi as-tu décidé de te lancer dans cette aventure ?
Jack Typhus : Ça m’a pris un jour par hasard : à l’époque, il y a 6 ans, j’étais à fond sur Twitter mais il me manquait de la place pour m’exprimer… Comme le blog était gratuit et simple à mettre en place, je me suis lancé… Depuis, ça fonctionne chaque jour de mieux en mieux, et j’arrive à le gérer seul à côté de mes autres activités. Le but pour moi n’est pas d’en faire un business comme certains, mais plutôt d’offrir des articles francs et honnêtes pour mes lecteurs.

 

Comment choisis-tu les restaurants, commerces et personnes dont tu parles ?
Jack Typhus : Pour les restos, j’essaie de prendre les nouveautés, et les concepts qui me plaisent. De même pour les strasbourgeois(es), il faut une vraie personnalité, si possible pas trop médiatisée. Je reste persuadé que c’est les gens et leurs diversités qui font la richesse de notre ville, alors autant parler d’eux.

 

Une anecdote à raconter sur une rencontre qui t’as particulièrement marqué ?
Jack Typhus : Difficile à dire en fait. Je dirais que ça me touche surtout quand mes articles sont utiles. Par exemple, la photographe Miss Cycy recherchait des modèles féminins pour un projet photo ayant but de valoriser l’image de la femme après la maladie. J’ai relayé l’info sur le blog, elle a eu des candidates, elle a fait les photos et l’expo arrive en octobre !

 

Je pourrais aussi parler du projet Happy Strasbourg et toutes les jolies retombées suite à la vidéo…

 

Le blog Kapoué est très présent sur les réseaux sociaux… Un petit conseil pour les professionnels qui aimeraient s’y mettre ?
Jack Typhus : Pour un pro qui démarre, l’indispensable : page Facebook pro, compte Twitter et compte Linkedin. Je conseille un post ou deux par semaine et surtout faire de la veille sur le domaine d’activité, la concurrence, et la ville où on se trouve. Il y a pleins d’outils pour faire ça facilement. Je dois avouer que c’est chronophage mais ça sert !

 

Tu joues aussi les figurants dans des films ou des séries…
Jack Typhus : Je suis un très grand fan de cinéma, c’est donc par passion que je le fais avant tout. J’aime l’ambiance sur les tournages, voir les acteurs, comment s’organise l’équipe technique etc… De plus, pour moi ça coupe mon rythme de mon boulot, de mon blog, c’est des moments « ailleurs » et c’est toujours sympa de se déguiser.

 

D’ailleurs, on retrouve tous les âges et toutes les classes sociales parmi les figurants : une fois en costume, on est tous les mêmes. Du coup, on échange plus facilement avec des gens qu’on n’aurait pas l’occasion de croiser habituellement.

 

Blog Kapoué / Facebook / Twitter / Linkedin

lea.davy2@gmail.com

Journaliste à Entrepreneurs Alsace. Traqueuse de sujets. Startup lover. Mon ambition ? Réconcilier les lecteurs/lectrices avec l'économie et contribuer à faire vivre l'écosystème alsacien avec la team Entrepreneurs Alsace. Parce que l'éco, c'est avant tout des gens qui se bougent 24/24 (pas les parachutes dorés)

POST A COMMENT