Mylène Debord, Hello Mie : « être créative, curieuse et dynamique »

La créatrice d'Hello Mie, spécialisée dans la communication visuelle, accompagne les professionnels pour leur communication print, web et vidéo. En parallèle, elle s'implique dans l'association Entrepreneurs Alsace et participe à des shootings et tournages. Elle nous raconte

La créatrice d’Hello Mie, spécialisée dans la communication visuelle, accompagne les professionnels pour leur communication print, web et vidéo. En parallèle, elle s’implique dans l’association Entrepreneurs Alsace et participe à des shootings et tournages. Elle nous raconte ses multiples vies.

 

Peux tu te présenter ? 
Mylène Debord : Salut les gens ! Je m’appelle Mylène Debord, j’ai 32 ans (oui je sais, je ne les fais pas) et je suis issue du monde des Arts. Après un bac général, je décide de m’inscrire à l’université de Strasbourg et je termine mon parcours par un Master professionnel communication & multimédia. Suite à cela, je décide de me mettre à mon compte en freelance puis très vite j’intègre une entreprise en tant que directrice artistique junior pour me faire la main. « Une belle ligne à mettre sur le CV » comme dirait l’autre.

 

Cette expérience m’a permise de prendre conscience de mon potentiel, de mon envie d’aller toujours plus loin, de développer sans cesse de nouveaux concepts et de me dépasser. Quatre ans plus tard, je me dis qu’il est temps ! Je plaque alors le confort de mon CDI pour m’inscrire à la Maison des Artistes. Cela fait bientôt 2 ans qu’Hellomie est née et elle vous prépare de belles choses dans les mois à venir ! Stay tuned !!!

 

Aujourd’hui, tu es directrice artistique. En quoi consiste ton métier concrètement ?
Mylène Debord : Techniquement je me positionne comme directrice artistique dans le domaine de l’édition, de la mode et de la communication. Un titre ronflant bien souvent incompris des néophytes 🙂 En d’autres termes, je suis en charge de la création de l’identité visuelle de mes clients et de la gestion de leur communication globale sur tous types de supports (print, web ou encore vidéo). Lorsque cela dépasse mon champ de compétences, je m’entoure de partenaires adaptés car j’ai à coeur de créer de belles synergies !

 

J’aime travailler en équipe, confronter des idées et laisser libre cours à la créativité de chacun. Bref, c’est un métier passion ! Il faut être constamment créative, à la page, curieuse, présente sur les réseaux sociaux et les évènements, dynamique et assumer le poids des responsabilités. (Wonder Woman, c’est moi, et les collants me vont à merveille)

 

Tu réalises aussi des shootings et tu apparais dans de nombreuses vidéos…
Mylène Debord : Mon métier m’a amené à gérer et à organiser des shooting ou encore des tournages. Toujours derrière l’objectif, j’aimais cette impression de « contrôler » les choses. A cette époque, je travaillais beaucoup avec une Maison de Couture et pour la sortie d’une nouvelle collection prêt-à-porter pour femme, le créateur me demande d’organiser le shooting et d’en être l’égérie. Je lui ai dit « heu… MOI ?!! tu es certain ?!! » Il m’a répondu « Evidemment ! Depuis le premier jour, j’ai vu en toi un immense potentiel ». Je me revois ce jour là, la mâchoire béante à me demander si j’allais y arriver…

 

Au final, une expérience absolument incroyable ! A croire que j’avais fait ça toute ma vie ! Je me suis vraiment redécouverte et j’ai aimé être une « autre ». Interpréter la vision du créateur, de l’artiste ou encore du photographe. A l’image d’une toile blanche pour un peintre, je prends vie et me transforme. S’en suivra des demandes de figurations pour des tournages, d’autres shootings, une WebSérie (etc…) A chaque fois, beaucoup d’émotion positive et de joie. Sentiment difficile à exprimer mais je sens que cela me fait du bien et me fait grandir… c’est peut-être dans ces moments-là que je suis la plus « moi-même » en définitive. Il faut croire que c’est aussi bon de savoir lâcher prise.

 

Comment évolue ton métier ?
Mylène Debord : Mon métier évolue autant que j’évolue moi-même. Je pars du principe que l’on apprend tous les jours, qu’il faut tendre l’oreille et être ouvert au monde, aux autres. J’aime faire des rencontres enrichissantes car ce sont elles qui permettent de prendre réellement du recul. Si je devais faire le point, je dirais que je suis comblée. Mon activité se porte à merveille et je suis fière de regarder en arrière constatant le chemin parcouru.

 

J’ai eu l’opportunité de réaliser de beaux projets, mes clients me recommandent chaudement et je ne cesse de développer mon potentiel et mon réseau. C’est bien d’avoir un joli sourire mais ça ne fait pas tout ! Si j’en suis arrivée là c’est à force de persévérance et de volonté.

 

La vraie question étant de savoir ce qui me plait le plus dans mon métier et comment mettre à profit mes années d’expérience pour me réaliser et grandir davantage. 2018 sera donc une année charnière, j’ai décidé de prendre un nouveau virage… Je suis en train de développer un projet conséquent qui répondra très justement à tous ces questionnements et j’ai grand hâte de pouvoir vous le dévoiler. Soyez un peu patients, vous verrez, ce sera GRAND !

 

Et au sein d’Entrepreneurs Alsace, que fais tu de beau ?
Mylène Debord : J’ai rencontré Sam il y a deux ans maintenant au détour d’un Apéro Entrepreneurs (tous les premiers jeudi du mois). Nous nous sommes présentés brièvement puis nous avons bu un verre en nous racontant un peu nos vies. J’aime découvrir ce qui se cache derrière le masque. A cette époque là, nous ne savions pas que cela aboutirait sur une belle et longue collaboration.

 

Je suis intervenue au départ pour la refonte complète du magazine de l’association. J’ai trouvé l’idée et le positionnement intéressant, j’ai donc accepté le challenge. Au final, le résultat est percutant et plaît beaucoup. Cela a permis à l’association de rentrer des fonds, de se développer davantage et me concernant, d’intégrer une équipe formidable avec qui je prends plaisir à échanger et à créer. Faut dire qu’on se marre bien !

 

Je deviens par la suite secrétaire de l’association (sans jamais passer sous le bureau), et je continue de mettre à profit mon expertise dans la création de nouveau concept comme Eco6game par exemple, un jeu de société innovant qui permet de découvrir les acteurs de l’écosystème alsacien de manière ludique. J’ai hâte de voir ce que nous réservera le futur… Affaire à suivre !

 

Un conseil pour un(e) entrepreneur  ?
Mylène Debord : Si je devais donner quelques conseils (sans prétention aucune) :

 

– Restez vous-même quoi qu’il arrive et faites vous confiance. Avoir une âme d’entrepreneur c’est savoir prendre des risques, se lancer des défis, assumer les coups durs et ne jamais savoir de quoi demain est fait. Vous ne pouvez compter réellement que sur vous-même, donc soyez fier et fort.

 

– Je dirais qu’il est également primordial de bien séparer sa vie privée de sa vie professionnelle. Nous vivons dans une époque où le voyeurisme exacerbé impose ses propres règles. Lorsque l’on devient un être « public », il est nécessaire de se construire une façade pour se protéger. Il faut aussi garder à l’esprit que nous sommes jugés quoi que nous fassions. Voilà pourquoi, j’ai toujours pris grand soin de conserver ma vie privée à l’écart des regards indiscrets et des jugements de valeur. La théorie de l’Iceberg, ça vous dit quelque chose ?

 

Mylène Debord / Hello Mie / 06 98 90 80 72 / projet@hellomie.com

lea.davy2@gmail.com

Journaliste à Entrepreneurs Alsace. Traqueuse de sujets. Startup lover. Mon ambition ? Réconcilier les lecteurs/lectrices avec l'économie et contribuer à faire vivre l'écosystème alsacien avec la team Entrepreneurs Alsace. Parce que l'éco, c'est avant tout des gens qui se bougent 24/24 (pas les parachutes dorés)

POST A COMMENT