Dokkito, le site pour acheter auprès des petits producteurs

Cela vous est forcément arrivé si vous avez la chance de partir en vacances… Et de revenir le coffre chargé de miel/vin/huile d’olive d’un petit producteur que vous adorez. Seulement, ce stock, il faut le

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cela vous est forcément arrivé si vous avez la chance de partir en vacances… Et de revenir le coffre chargé de miel/vin/huile d’olive d’un petit producteur que vous adorez. Seulement, ce stock, il faut le faire durer car le producteur en question vend uniquement sur place… Frustrant hein ?

 

Et si… Et si une plateforme vous permettait de commander vos produits puis de les récupérer chez un particulier, près de chez vous, toute l’année ? En réalité, ce site existe déjà. Il s’appelle Dokkito. Créé par Mélanie et Benoît Lemaire, il recense déjà plusieurs producteurs et une vingtaine de dokkiteurs, le nom donné à ces particuliers.

 

Leur motivation ? « Ils reçoivent des produits gratuits en fonction du volume de commandes qu’ils stockent. Eux et le producteur fixent ensemble ce pourcentage », explique Mélanie Lemaire. Les dokkiteurs qui adhèrent à ce système partagent les valeurs du producteur, apprécient son produit. Ils deviennent ainsi ses ambassadeurs. Leur motivation n’est pas de gagner de l’argent. »

 

« Nous voulons profiter des avantages d’une plateforme numérique mais en maintenant un lien social. »

 

De leur côté, les consommateurs économisent les frais de livraison. Si l’idée vous plaît, Dokkito a lancé une campagne de financement participatif afin d’améliorer son site.

Dokkito, rendre l’e-commerce accessible aux petits producteurs

Dokkito se revendique de « l’économie collaborative ». Mais au sens premier du terme : quand tout le monde y gagne. Benoît Lemaire précise : « Les petits producteurs ne peuvent pas toujours avoir un circuit de distribution ou dépendre d’un site marchand, en raison des volumes minimum imposés, du coût des commissions ou de la livraison. Celle-ci représente environ 30% du prix du produit.»

 

« Dokkito rend accessible la vente sur internet : pour faire fonctionner le site, nous prélevons une commission de 6%. C’est beaucoup plus abordable que la plupart des sites web. »

 

Comment le couple a-t-il eu cette idée ? « Ma famille produit du champagne depuis quatre générations, répond Benoît Lemaire. Lors des salons, les clients fidèles nous demandaient toujours si on livrait des bouteilles mais les frais de livraison étaient trop importants… » Il propose donc à sa sœur, qui a repris le domaine familial, de laisser des cartons de champagne à son domicile privé, pour que les clients récupèrent leurs commandes en prenant rendez-vous avec lui. Benoît Lemaire devient ainsi le tout premier Dokkiteur. « On est vite passé à 2000 bouteilles écoulées avec ce système ! »

 

Lors d’un Startup Week-end à Monaco, ils présentent le projet et terminent 2ème. « Cela nous a confirmé que le projet avait un intérêt. Je m’y consacre à temps plein depuis 2016 », précise Mélanie, ancienne cheffe de projet dans le marketing. Depuis, Dokkito a remporté l’étape alsacienne du concours dédié aux femmes créatrices d’entreprises, Be a boss, et intégré le programme Starter Class de l’incubateur strasbourgeois Semia.

 

Dokkito / Facebook / Twitter / Youtube / Campagne de financement participatif sur Ulule

lea.davy2@gmail.com

Journaliste à Entrepreneurs Alsace. Traqueuse de sujets. Startup lover. Mon ambition ? Réconcilier les lecteurs/lectrices avec l'économie et contribuer à faire vivre l'écosystème alsacien avec la team Entrepreneurs Alsace. Parce que l'éco, c'est avant tout des gens qui se bougent 24/24 (pas les parachutes dorés)

POST A COMMENT