Hello Working, 1er espace de bureaux partagés et bienveillant pour créatifs, ouvre à Strasbourg

Une pièce verdoyante où faire la sieste ou jouer aux jeux vidéo, couvé par de petites fleurs roses accrochées au plafond. Une cuisine aux étagères remplies de douceurs et de thé en vrac. Un espace

Une pièce verdoyante où faire la sieste ou jouer aux jeux vidéo, couvé par de petites fleurs roses accrochées au plafond. Une cuisine aux étagères remplies de douceurs et de thé en vrac. Un espace de travail où chacun des 17 bureaux possède son nom, en clin d’oeil à “des personnes qui ont marqué ma vie”. Une salle de réunion avec un écran géant et tactile. Une cabine pour passer ses coups de fil au calme, douillettement installé entre des murs recouverts de moquette verte.

 

Et les toilettes ? Il vous faudra les trouver car elles sont bien cachées… Quand on entre chez Hello Working, le premier espace de bureaux partagés et bienveillant pour créatifs installé au coeur de Strasbourg, on sent tout de suite une atmosphère différente.

 

“Après 8 ans comme directrice artistique indépendante, j’avais envie d’être entourée d’indépendants pour grandir. J’ai cherché un espace de travail avec une âme, un côté humain. Je n’en ai pas trouvé alors j’ai décidé de le créer” témoigne Mylène Debord, directrice artistique et créatrice d’Hello Working.

 

« J’avais envie de casser les codes, de montrer qu’on peut travailler sérieusement sans se prendre au sérieux.”

Ici, la bienveillance et l’épanouissement ne restent pas au stade de concepts creux et d’affichage marketing. Des ateliers seront régulièrement organisés pour les occupants d’Hello Working. Sophie Parolini sera la première à les initier aux bienfaits… du rire. “Cela permet de relâcher le stress et la tension qu’on accumule, explique celle qui se définit comme rigologue. Le rire libère des hormones et des endorphines car le corps ne fait pas la différence entre le rire spontané et le rire forcé.”

Comme Sophie Parolini, de nombreux professionnels font partie d’un système destiné à récompenser les coworkeurs de leur présence. Plus ils/elles restent, plus ils/elles accumulent de points, ensuite échangeables contre des prestations. Comptabilité, conseil en image, juridiques ou en communication, marketing, shooting pro… Le catalogue est long.

 

Tout cela, dans le même but : “les indépendants ont de nouvelles aspirations, ils sont en quête de sens et ne cherchent plus simplement un univers de travail, répond Mylène Debord. S’ils se sentent bien dans leur tête et dans leur espace de travail, cela ne pourra que rayonner positivement sur leur environnement et développement professionnel. »

 

« C’est tout le coeur de mon projet : remettre de l’humain dans les rapports professionnels.“

Un projet en cohérence avec le parcours déjà bien rempli et les engagements de l’entrepreneuse. Impliquée au sein du Centre de jeunes dirigeants d’entreprises, connu pour son approche bienveillante de la gestion d’entreprise, Mylène Debord s’investit également dans l’association Entrepreneurs Alsace, où elle a cocréé un jeu de société visant à faire connaître l’écosystème entrepreneurial alsacien.

 

“Je suis aussi ambassadrice de la marque Alsace et engagée au sein de Vision Strasbourg”, complète-t-elle.

 

Sa volonté de “booster Strasbourg”, Mylène Debord le fait de manière plus directe encore. En embauchant, pour les travaux d’Hello Working, des professionnels de la région. “Tous les produits de la cuisine sont bio ou sans gluten et j’ai choisi des fournisseurs locaux, reprend Mylène Debord. Omnino pour le café, Les Bonbons de Mamie pour les friandises et Citron Safran pour le thé.”

 

Hello Working comprend aussi un espace de reliure et de reprographie et accueille événements et shootings… Mylène Debord est elle-même régulièrement sollicitée pour des tournages et des shootings… Tout est cohérent, on vous l’avait bien dit !

 

Hello Working / 20 rue Adolphe Seyboth à Strasbourg / strasbourg@helloworking.fr / Facebook

lea.davy2@gmail.com

Journaliste à Entrepreneurs Alsace. Traqueuse de sujets. Startup lover. Mon ambition ? Réconcilier les lecteurs/lectrices avec l'économie et contribuer à faire vivre l'écosystème alsacien avec la team Entrepreneurs Alsace. Parce que l'éco, c'est avant tout des gens qui se bougent 24/24 (pas les parachutes dorés)

POST A COMMENT