Startup Weekend Mulhouse : FoodLuck

L'application FoodLuck, met en relation commerçants et consommateurs pour écouler les invendus et lutter contre le gaspillage. Ce projet porté par l'équipe de Kilian Fuchs et Kaori Riveros a été distingué au Startup Weekend Mulhouse

Food Luck

L’application FoodLuck, met en relation commerçants et consommateurs pour écouler les invendus et lutter contre le gaspillage. Ce projet porté par l’équipe de Kilian Fuchs et Kaori Riveros a été distingué au Startup Weekend Mulhouse 2016.

 

 

Qui êtes-vous et d’où venez-vous ?
Kilian Fuchs et Kaori Riveros : Moi, c’est Kilian, j’ai 21 ans, je suis étudiant en ingénierie commerciale en Allemagne. J’ai eu l’idée de participer à cet événement car un ami pâtissier avait des difficultés avec ses invendus, et je souhaitais trouver des solutions à cette problématique.

 

Et moi, c’est Kaori, je suis étudiante en gestion de projets et j’ai un parcours dans l’agroalimentaire-nutrition. Faisant partie d’une association du développement durable, et ayant participé à la COP21 en tant qu’assistante de la délégation paraguayenne, je voulais contribuer à réduire le gaspillage alimentaire. Je suis donc venue à l’événement pour proposer une solution liée au consommateur.

 

Nous nous sommes rencontrés au Startup Weekend Mulhouse. Ayant tous les deux pitché sur la même problématique, on s’est mis d’accord pour travailler ensemble.

 

Pouvez-vous présenter le projet FoodLuck ?
Kilian Fuchs et Kaori Riveros : FoodLuck est une application géolocalisée permettant de connecter directement le commerçant avec le consommateur. Cette application a pour but de moderniser l’approche des commerces de proximité avec leurs clientèles potentielles et de les aider à écouler leurs produits. Pour cela, les commerces utilisent des ventes flash tout au long de la journée, ce qui permet notamment de réduire les invendus et donc le gâchis alimentaire.

 

Quel est la problématique que vous cherchez à résoudre ?
Kilian Fuchs et Kaori Riveros : Aujourd’hui 900 millions de personnes meurent de faim dans le monde alors qu’un tiers de la production mondiale alimentaire est gaspillée. Chaque jour, une partie de la production des petits commerces est jetée parce qu’ils ne trouvent pas d’acheteur à temps. Ce qui implique une perte de revenu potentielle et le gaspillage des ressources consommables, même en proposant des promotions pour écouler ces produits.

 

Donc ils ont besoin d’un outil permettant de communiquer l’information de façon instantanée et directe au plus grand nombre de clients potentiels.

 

Quelle est la solution qu’apporte FoodLuck ?
Kilian Fuchs et Kaori Riveros : FoodLuck est basé sur le système du commerce équitable. D’un côté, nous permettons aux commerçants d’indiquer sur notre plateforme les produits qui arrivent à la date de préemption et ainsi de pouvoir vendre leurs produits frais à temps, tout en maximisant leurs revenus.

 

D’un autre côté, nous offrons la possibilité aux consommateurs d’acheter ces produits à prix réduit. Et par la même occasion de faire un geste écologique pour notre planète, en se connectant à notre application pour avoir accès aux offres des commerçants.

 

Pouvez-vous présenter votre équipe ?
Kilian Fuchs et Kaori Riveros : Nous sommes une équipe internationale et mixte partageant des valeurs communes sur les problématiques sociales et environnementales. Notre équipe se compose d’un développeur (Viviana – Colombienne), d’un designer (Vincent – Français), d’une étudiante en marketing (Sophia – américaine), chef de projet (Tidiane-senégalais), co-foundatrice (Kaori- paraguayenne), co-fondateur (Kilian-allemand), designer (Amine-algérien).

 

Quel business model pensez-vous mettre en place ?
Kilian Fuchs et Kaori Riveros : Nous proposons cette application gratuitement pour les consommateurs. Les commerces devront s’acquitter d’un abonnement mensuel aux alentours de 20€ pour avoir accès à notre plate-forme et aux utilisateurs. Il est aussi envisagé de s’affilier aux acteurs locaux (municipalité, organisme de recherche d’emplois, universités…) et privés.

 

La start up commencera son implémentation à Mulhouse, mais nous envisageons de nous développer sur d’autres villes aussi bien en France, en Allemagne et en Suisse.

 

Pourquoi êtes-vous venus au Startup Weekend Mulhouse 2016 ?
Kilian Fuchs et Kaori Riveros : Pour proposer une solution à une problématique qui nous touche tous les deux.

 

Autres projets développés au Startup Weekend : SuperGift, Jeff, Tiiwee, On s’en occupe

lea.davy2@gmail.com

Journaliste à Entrepreneurs Alsace. Traqueuse de sujets. Startup lover. Mon ambition ? Réconcilier les lecteurs/lectrices avec l'économie et contribuer à faire vivre l'écosystème alsacien avec la team Entrepreneurs Alsace. Parce que l'éco, c'est avant tout des gens qui se bougent 24/24 (pas les parachutes dorés)

POST A COMMENT